amazon prime air

Amazon autorisé à livrer par drone aux États-Unis [video]

Le géant du commerce électronique, qui a obtenu des autorités américaines un certificat de transporteur aérien pour son service Prime Air ce lundi 31 août, compte commencer à tester les livraisons avec des drones.

 

« Amazon vient de faire un pas de plus vers l’envoi de robots volants à votre porte”, annonce le New York Post à ses lecteurs.

Selon le tabloïd new-yorkais, la FAA, administration fédérale de l’aviation civile américaine, a en effet accordé lundi 31 août un certificat de transporteur aérien au service Prime Air du “colosse du commerce électronique”, qui espère effectuer des livraisons avec des drones capables de déposer des colis dans les 30 minutes après la commande.

Concurrence

David Carbon, vice-président de Prime Air, a expliqué dans un communiqué travailler “en étroite collaboration avec la FAA et d’autres organisations régulatrices dans le monde”.

Amazon n’est toutefois pas la première compagnie “à obtenir une telle autorisation”, souligne le New York Post. La FAA a en effet déjà accordé des certificats de transporteurs aériens au service Flight Forward d’UPS et à Wing, une filiale du groupe Alphabet, maison mère de Google, qui a commencé à tester les livraisons par drone en Virginie.